“Quels biens et services puis-je acheter en Ğ1 ?”

C’est très variable en fonction de l’endroit où vous vous trouvez.

Par exemple, l’économie Ğ1 est pour l’instant plus dynamique en Occitanie que dans le reste de la France.

Ce qu’ils ont déjà échangé en Ğ1

Jusqu’à présent, les utilisateurs de la Ğ1 ont déjà échangé un certain nombre de biens et de services :

Poka a acheté un violon :

Elois a acheté un smartphone :

Pi a même acheté un terrain de 5 hectares pour y faire pousser de l’orge afin de brasser sa propre bière :

“Où puis-je acheter des choses en Ğ1 ?”

Il existe plusieurs plate-formes sur lesquelles vous pouvez trouver biens et services à échanger contre des Ğ1.

La plus dynamique actuellement est Ğchange

Mais il existe d’autres endroits, non spécifiques à Ğ1, où vous pouvez trouver des biens et services à échanger en Ğ1 :

“Comment puis-je recevoir et envoyer des Ğ1 ?”

Il vous faudra utiliser l’application Cesium.

Pour l’utiliser sur votre smartphone Android, rendez-vous sur le Play Store.

Pour les versions Linux et Windows, rendez-vous là :
https://github.com/duniter/cesium/releases/latest
(prenez le .zip si vous êtes sous Windows).

Créez un compte “simple portefeuille” :

Compte portefeuille

Vous obtiendrez alors une “clef publique”, que vous pouvez transmettre à qui veut vous envoyer des Ğ1.

Vous aurez aussi accès à une section “Virements” pour envoyer simplement des Ğ1, simplement en renseignant la clef publique du destinataire et le montant de Ğ1 que vous souhaitez lui envoyer.

“Comment puis-je créer de la monnaie ?”

Pour prendre part à la création monétaire, il faudra transformer votre compte porte-feuille en compte membre :

Transformer un compte portefeuille en compte membre

Pour cela, vous devez être certifié par au moins 5 personnes déjà membres, en respectant la licence d’utilisation ğ1, c’est-à-dire que ces 5 personnes :

  • certifient que vous existez,
  • certifient qu’elles vous connaissent suffisament bien,
  • certifient qu’elles ont plusieurs moyens de vous contacter,
  • certifient qu’elles connaissent plusieurs personnes capables de vous contacter,
  • s’assurent que vous avez généré le document de révocation qui vous permet de désactiver votre compte membre s’il est piraté

Vous devrez obtenir vos 5 certifications dans un délai maximum de 2 mois après avoir fait votre demande de compte membre.

Assurez-vous donc de rencontrer des personnes déjà membres, et de nouer des relations de confiance afin qu’elles acceptent de vous certifier.

Pour rencontrer des personnes déjà membres, consultez la carte des membres et prenez contact avec votre groupe local via le forum.

“Pourquoi faut-il que je sois certifié par 5 personnes ?”

Pas d’inquiétude : ce n’est pas qu’on ne vous fait pas confiance 😉

C’est simplement comme ça que fonctionne la toile de confiance.

La toile de confiance est ce qui garantit la sécurité du système : elle permet d’empêcher la fraude. Par exemple, elle permet d’empêcher des pirates de multiplier les comptes membres afin de produire plus de monnaie que d’autres.

“Pourquoi j’accepterais de vendre des biens ou services en monnaie libre alors que les gens qui me donnent leur monnaie n’ont pas travaillé pour l’obtenir ? C’est injuste qu’ils aient plus de monnaie juste parce qu’ils ont été certifiés avant moi !”

D’une part, vous ne savez pas comment votre acheteur a obtenu la monnaie qu’il va utiliser pour acheter votre bien ou service.

Il peut l’avoir produite lui-même par le DU, ou l’avoir obtenu en échange d’un bien ou d’un service auprès de quelqu’un d’autre qui l’a produite.

Mais pour les besoins de la démonstration, prenons le cas d’un utilisateur (appelons-le Nico) qui serait membre co-producteur de la Ğ1 depuis 30 jours et n’aurait fait aucun échange. Cette personne possède donc 30 DU. Quant à vous, vous en possédez pour l’instant 0.

Vous êtes boulanger et aimeriez vendre votre pain. Vous avez vu qu’un utilisateur (appelons-le Julien) vendait sur Ğchange des bouquins d’occasion 1 DU pièce. Vous vous dites “je veux bien vendre 1 pain si ça me permet de faire l’acquisition de 8 bouquins d’occaz”.

Nico vous achète votre pain 8 DU. Il lui reste maintenant 22 DU. Et avec vos 8 DU, vous achetez vos 8 bouquins à Julien. Avez-vous l’impression de vous être fait exploité ?

Vous vous dites peut-être que Nico profite du système.

À ce moment là, rien ne vous empêche d’essayer de vendre votre pain 30 DU (un mois de création monétaire) ou même 300 DU (une année de création monétaire), pour empêcher Nico de se goinfrer de pain sans jamais rien proposer en retour à la communauté.

Après tout, tant que quelqu’un est prêt à vous acheter votre pain à ce prix là, c’est que c’est bien le prix que vaut votre pain aux yeux de votre client.

Autre exemple : Nico a 30 DU. Vous lui vendez un pain 8 DU. Il a maintenant 22 DU et vous 8 DU. Il vous vend 8 bouquins d’occasion à 1 DU pièce. Il possède à nouveau 30 DU et vous 0. Est-il pour autant réellement plus “riche” ?

Il est peut-être très content d’avoir 30 DU sur son compte et vous très triste d’avoir 0 DU. Mais, au final, avez-vous fait fait autre chose qu’échanger un pain contre 8 bouquins. Qui s’est enrichit ? Qui s’est appauvrit ?

Celui qui a la monnaie a, par rapport à celui qui n’en a pas, le pouvoir d’initier un échange, c’est-à-dire d’être acheteur avant d’être obligé d’être vendeur. Mais s’il utilise sa monnaie, tôt ou tard il n’en aura plus, et il faudra bien qu’il devienne à un moment vendeur s’il veut pouvoir continuer à acheter. Il est peu probable qu’il puisse toute sa vie se comporter en pacha qui vivrait des productions de la communauté sans lui même y contribuer.

Ayez à l’esprit qu’il est peu probable qu’un utilisateur de la Ğ1 obtienne grand chose simplement via la production de son DU.

Cela dépend des prix auxquels sont vendus les biens et services.

À titre d’exemple, un Fairphone a été vendu aux enchères 12000 Ğ1, à une époque où personne n’avait créé autant de monnaie par le simple DU (il aurait fallu attendre près de 3 ans, et la Ğ1 existe depuis moins de 2 ans).