Dans la Théorie Relative de la Monnaie, Stéphane Laborde définit la monnaie libre comme respectant les quatre libertés économiques suivantes :

  1. Liberté de modification démocratique
  2. Liberté d’accès aux ressources
  3. Liberté de production de valeurs
  4. Liberté d’échange « dans la monnaie »

La liberté s’entend aussi aux sens :

  • non-nuisance d’autrui vis-à-vis de soi-même
  • non-nuisance de soi-même vis-à-vis d’autrui.

Dans un système monétaire libre :

  • la symétrie spatiale permet à un individu d’éviter de nuire à ses contemporains,
  • la symétrie temporelle permet à une génération d’éviter de nuire aux suivantes.

Les 4 libertés fondamentales de la monnaie libre sont directement inspirées de celles du logiciel libre, telles que les a définies Richard Stallman.

Stephane Laborde en compagnie de Richard Stallman pour illustrer la citation "free as in free speech, not as in free beer"
Stephane Laborde en compagnie de Richard Stallman pour illustrer la citation :
“Free as in free speech, not as in free beer”
(source : Wikimedia Commons, licence Creative Commons BY SA)